On peut dire que j’attendais cet album avec impatience. Suite à la magnifique claque infligée par The Brothel il y a exactement deux ans, je ne demandais pas mieux que de tendre l’autre joue… et après une semaine d’écoute intensive, me voici  arrivé à cette étrange conclusion: ca fait encore plus mal la seconde fois.

(continue reading…)