Il est une chose agréable avec les groupes metal qui, avec l’âge, s’assagissent et se mettent à proposer une musique plus posée, c’est que la fougue de leur jeunesse reste ancrée quelque part en eux et qu’au détour d’une montée en puissance, d’un final explosif, ils n’hésitent pas à y aller franco avec une grande maitrise là où un groupe de rock plus classique se contentera d’une sorte de pétard mouillé.

Trophy-Scars_Holy-Vacants

(continue reading…)