Chroniques

Forêt endormie: Étire dans le ciel vide [Review]

foret endormie

 

 

Originaire de la côte est des Etats-Unis, et plus précisément du Maine (état forestier s’il en est), Forêt endormie n’est autre que l’ambitieuse parenthèse néo-classique/folk d’un certain Jordan Guerette (guitariste au sein de cet unique et fabuleux groupe qu’est Falls of Rauros). Bien que la musique soit ici bien différente du black métal aux accents folk qu’il pratique avec Falls of Rauros, les thèmes abordés, ainsi que leur lot d’atmosphères mélancoliques et envoûtantes viennent entretenir une parenté indéniable entre les univers de ces deux groupes. (continue reading…)


Falls of Rauros: Vigilance Perennial [Review]

falls-of-rauros

A la sortie de Believe in no coming shore il y a un peu plus de deux ans, je pensais sincèrement que la musique de Falls of Rauros avait atteint sa pleine maturité, tant cet opus m’avait alors impressionné par sa finesse, sa liberté de style et son excellence. J’attendais donc son successeur comme une confirmation du talent des américains sans nécessairement pouvoir imaginer qu’il puisse constituer un nouveau grand pas en avant.  (continue reading…)


Pain of Salvation: The passing light of day [Review]

pain-of-salvation-in-the-passing-light-of-day-cover-album-2016

Depuis ma première rencontre avec On hour by the concrete lake, il y a bientôt deux décennies, l’annonce d’un nouvel album de Pain of Salvation a toujours entrainé en moi une curiosité mêlée d’excitation. Certains sont devenus pour moi des classiques intemporels (Remedy Lane, The perfect element pt 1), d’autres ont frôlé ce statut (Be, One hour by the concret lake, Road salt 2) et même les moins marquants (Entropia, Road salt 1, Scarsick) demeurent encore aujourd’hui de belles réussites musicales. Il faut dire que Daniel Gildenlöw et sa bande ont toujours su y faire, pour faire dans la citation cinematographique archi-facile “[Pain of Salvation] c’est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber” (Rire gras). En effet, si l’on excepte bien entendu le duo Road salt, chaque sortie propose un nouveau visage, tant sur le plan musical, que conceptuel. (continue reading…)


Waldgeflüster: Ruinen [review]

Chaque année ça recommence… lorsque les fjords deviennent brumeux et les montagnes orangées, que mon chat hésite à sortir dans le jardin le matin à cause du givre et que le soleil aveugle de cette intensité si spéciale en soirée (enfin… quand il fait beau…), l’irrépressible envie d’offrir à l’automne la bande son qu’il mérite se fait invariablement sentir.

Ruinen

(continue reading…)


Falls of Rauros : Believe In No Coming Shore [Review]

believe in no coming shore

La musique de Falls of Rauros est semblable à une montagne: souvent menacante, elle sait aussi apaiser et enivrer avec une force telle que l’envie d’y regoûter se fait inévitablement sentir sitôt l’expérience terminée. Et lorsqu’elle nous guide hors des forêts de résineux et loin des sommets enneigés des Appalaches, c’est pour mieux nous transporter vers les dunes balayées par le vent  de la côte atlantique.

(continue reading…)


Trophy Scars : Holy Vacants [Review]

Il est une chose agréable avec les groupes metal qui, avec l’âge, s’assagissent et se mettent à proposer une musique plus posée, c’est que la fougue de leur jeunesse reste ancrée quelque part en eux et qu’au détour d’une montée en puissance, d’un final explosif, ils n’hésitent pas à y aller franco avec une grande maitrise là où un groupe de rock plus classique se contentera d’une sorte de pétard mouillé.

Trophy-Scars_Holy-Vacants

(continue reading…)


Slaves : Through Art We Are All Equals

Slaves

Bon, on va pas y aller par 4 chemins, si vous n’êtes pas insensibles à Coheed and Cambria ou encore 3 (le groupe) par exemple, voici qui devrait ravir vos petites oreilles sans commune mesure ! Ca s’appelle Slaves, c’est tout frais – le groupe a été formé en 2014 à Sacramento -, et son premier album, Through Art We Are All Equals, sorti ce 24 juin, est une pure merveille ! C’est un peu comme si vous preniez tous les “Once he had forests and mountains…” de Pain of Salvation, les “Jessie, baaaaad boy…” de Coheed, les “Move on be brave…” de Dream Theater, ou encore les “Wake me with a bottle ‘cross the head” de Karnivool et que vous condensiez tout ça sur un seul disque… Bref, le mieux c’est sans doute d’écouter… On vous a justement mis tout le nécessaire dans le suite pour vous faire votre propre idée :) Enjoy!

Slaves-Through-Art-We-Are-All-Equals

(continue reading…)


Anathema : Distant Satellites [Review]

Anathema-Distant-Satellites

[ATTENTION SPOIL :)]

Plus productifs que jamais, les talentueux liverpudliens d’Anathema poursuivent sur leur rythme d’un nouvel album studio tous les deux ans (sans compter Falling Deeper, Hindsight et le live Universal) et reviennent nous caresser les conduits auditifs le 9 juin prochain avec Distant Satellites. Une nouvelle fois enregistré et produit à Oslo par l’excellent Christer-André Cederberg, ce dixième album studio d’Anathema poursuit là où Weather Systems s’était arrêté en proposant une musique toujours aussi planante et enivrante, mais aussi plus lumineuse et positive que par le passé.

(continue reading…)


Neal Morse chante pour les 16 ans de sa fille (Transatlantic en live au Bataclan – 15/03/2014)

La tournée mondiale de Kaleidoscope s’achevait samedi soir dernier dans un Bataclan sold out. Et comme chaque fois que Transatlantic passe à Paris (tous les 3-4 ans en somme), nous faisions partie des chanceux munis d’un billet. Ainsi, après avoir vaincu non moins de 300 mètres de queue (littéralement !), nous avons pu prendre place dans la salle et profiter des quelques 2h30 de shows proposées avec notamment les titres “Into the Blue”, “Shine”, “We All Need Some Light”, “My New World”, un medley “The Whirlwind” et enfin un autre medley “All Of The Above” / “Stranger In Your Soul”. Un programme chargé donc (d’ailleurs, ne m’en voulez pas si un ou deux titres m’ont échappés) que Mike Portnoy n’avait pas manqué de teaser dès le début du concert en nous prévenant amicalement : “il n’y aura pas d’entracte ce soir, alors j’espère que vous êtes allés aux toilettes avant !” ;-)

Edit : la set list complète ICI. (merci loic_d !)

Transatlantic

Au delà, ce concert fût également l’occasion pour Neal Morse de prendre seul le micro pendant quelques minutes afin de dédier à sa fille Jayda, présente dans l’audience, un morceau fraichement écrit (il avait les paroles inscrites sur un papier devant lui) à l’occasion de son seizième anniversaire. Un moment tout en émotion que vous pouvez (re)vivre dans la vidéo ci-dessous.

Neal-Morse-Jayda-Transatlantic-Bataclan-2014

(continue reading…)


Comeback Kid : review du concert Turn It Around du 23/04 à Paris

Le 23 Avril dernier, les coreux canadiens de Comeback Kid passaient à Paris à l’occasion de leur tournée anniversaire. Déjà 10 ans (aïe le coup de vieux) que leur premier essai Turn It Around est sorti. Pour l’occasion, le chanteur originel Scott Wade était de retour au chant, et Andrew Neufeld reprenait son post initial de guitariste. En bref, un concert unique et particulièrement alléchant !

Mais commençons par le commencement, de nombreux groupes, étrangers et français, étaient également présents pour venir fêter avec nous le retour exceptionnel de Scott Wade.

À mon arrivée, les allemands de Final Prayer & les parisiens de The great Divide avaient déjà joué. Ce fût au tour de Rise Of The Northstar de venir foutre le bordel dans la salle du Petit Bain.

(continue reading…)


  • Welcome Home

    Inside The Pain est un blog consacré au métal et aux musiques progressives. N'hésitez pas à nous suivre également sur Facebook, Twitter, Google+, Posterous et notre forum ! Et dans tous les cas, n'oubliez pas de vous abonner à notre flux RSS !

    Si vous souhaitez partager une information avec nous ou publier un article : vos messages sont les bienvenus !

  • Inscrivez-vous et recevez nos nouveaux articles directement sur votre boite mail !

  • Catégories

  • Articles récents

    2002-2016 • Inside The Pain • www.InsideThePain.com • Site sous licence Creative Commons Attribution 3.0 License
    Jarrah theme by Templates Next | Powered by WordPress