falls-of-rauros

A la sortie de Believe in no coming shore il y a un peu plus de deux ans, je pensais sincèrement que la musique de Falls of Rauros avait atteint sa pleine maturité, tant cet opus m’avait alors impressionné par sa finesse, sa liberté de style et son excellence. J’attendais donc son successeur comme une confirmation du talent des américains sans nécessairement pouvoir imaginer qu’il puisse constituer un nouveau grand pas en avant.  (continue reading…)