Archive for December, 2010

Le metal en 2010 via Wikipedia

2010 appartiendra au passé dès ce soir. L’occasion de faire le point sur cette année écoulée, et plus particulièrement – vous l’aurez compris – sur les principaux évènements de l’univers métal.

Si vous êtes amateurs de rétrospectives, sachez qu’une page Wikipedia sur l’année 2010 est consacrée à la thématique métal : 2010 in heavy metal music. On y retrouve le récapitulatif des groupes qui se sont séparés (inévitablement Dio et Heaven & Hell par exemple) ou reformés (entre autres : Soundgarden, Wastefall paraît-il, etc.), les principaux évènements de la planète métal (les décès comme ceux de Paul Gray, Peter Steele et Ronnie James Dio, le départ de Mike Portnoy de Dream Theater puis la fin de son histoire avec Avenged Sevenfold – lol -, etc…), et les multiples sorties d’albums qui ont émaillé l’année. Tout cela n’est évidemment pas exhaustif, mais c’est une excellente base pour repérer ce qui nous aurait échappé. Personnellement, j’avais complètement occulté la fin de Despised Icon, alors même que j’étais présent le 28 avril dernier au Glazart (Paris) pour leur tournée d’adieu… Un peu à l’ouest j’avoue.

Sur ce, bonne fin d’année 2010 à tous (soyez sages sur les routes) !  Rendez-vous ici même en 2011 pour souffler la 9ème bougie d’Inside The Pain et une multitude de concerts épiques notamment ! L’occasion de rappeller que si vous souhaitez, rejoindre l’équipe et écrire sur ces pages, vous êtes les bienvenues :)


Slayer + guirlandes de Noël

Si vous vous demandiez comment mêler metal et esprit de Noël, voici un élément de réponse avec cet excellente décoration de Noël sur fond de “Raining Blood” (Slayer). Résultat détonant, à voir !

Et dans tous les cas Joyeux Noël à tous ! :)

(Merci à Franz pour le lien :))

Textures fait son top 10

On poursuit avec les meilleurs albums de l’année 2010 puisque Textures y est également allé de son top 10 sur sa page Facebook. J’aime beaucoup le numéro 1, un certain Sound Awake ;)

  1. Karnivool, Sound Awake
  2. Chimp Spanner, At The Dream’s Edge
  3. The Dillinger Escape Plan, Option Paralysis
  4. Dead Letter Circus, This Is The Warning
  5. Deftones, Diamond Eyes
  6. TesseracT, One
  7. Cube X, Kanzi’s Wordlist
  8. 30 Seconds to Mars, This is War
  9. Periphery, Periphery
  10. Anathema, We’re Here Because We’re Here

Les “Top Ten of 2010″ par les artistes Roadrunner

Envie de savoir quels ont été les 10 meilleurs albums 2010 selon Steven Wilson (Porcupine Tree), Robb Flynn (Machine Head), Joel OKeeffe (Airbourne), Dave Ellefson (Megadeth), Mikael Akerfeldt (Opeth), ou encore Matt Heafy (Trivium) ? Pour le découvrir, il suffit de vous rendre ici : http://top2010.roadrunnerrecords.com

On y apprend notamment que Robb Flynn a aimé Sound Awake, l’excellent album de Karnivool, mais aussi que Dave Ellefson est le type le plus objectif du monde puisqu’il classe Rust in Peace Live et le Big Four respectivement en seconde et première positions de son top 2010 ;) Mikael Akerfeldt n’a pour sa part pas manqué de citer Road Salt One (Pain of Salvation) dans la liste de ses albums favoris de l’année.


Metallica, Slayer, Megadeth, Anthrax… en France le 9 juillet 2011 !

France 2011

Et oui, vous avez bien lu ! A peine remis de la récente sortie de leur DVD live à Sofia, voilà que le Big 4 remet ça l’été prochain : Metallica, Slayer, Megadeth et Anthrax seront sur la scène du Sonisphere le 9 juillet 2011 à Amneville ! Et si cela ne vous suffit pas, vous pourrez vous échauffer la veille avec Slipknot en tête d’affiche, rien que ça.

Entre le Hellfest et ce Sonisphere, l’été 2011 promet donc d’être légendaire pour les metalleux de l’hexagone ! Bref, pas de répit pour Christine ! ;) EDIT : Et comme ça ne suffisait vraiment pas, voilà qu’on apprend que Megadeth et Slayer seront également au Zenith de Paris le 26 mars 2011 !! (merci à Morgan pour l’info)

Lars Ulrich (Metallica) commente :

Dès que le BIG 4 a commencé à tourner avec Sonisphère en Europe de l’Est l’été dernier, on a tous ressenti que l’on faisait partie de quelque chose de spécial. Les rapports avec les groupes étaient plus forts que ce qu’on aurait pu imaginer, et la relation avec le public nous a tout simplement coupé le souffle. Il n’y a vraiment aucune raison que cela ne se reproduise pas ! J’ai vraiment hâte que le BIG 4 arrive en France, là où tant de shows uniques et incroyables ont déjà eu lieu.

Pour le communiqué complet, rendez-vous ici : LE 09 JUILLET, LE BIG FOUR DEBARQUE EN FRANCE

Quelques liens utiles sinon :


Revenus Spotify : le cas Pain of Salvation

Si vous vous demandiez quelle est la réalité des revenus générés par Spotify pour un groupe tel que Pain of Salvation, Daniel Gildenlöw nous a livré sur Facebook quelques éléments de réponses :

Daniel Gildenlöw earned an impressive 7.14 SEK (about 80 cents) on Spotify this half of the year! Wow! I am saving it up for a 1969 Ford Mustang and an LA-2A compressor…

Still anyone out there thinking Spotify saved musicians from being robbed?

80 centimes en un semestre… Autant dire que le groupe risque de devoir manger des nouilles encore longtemps, même si une heure plus tard il précisait également, et non sans humour une fois de plus :

Hey, I just saw that there were a few more Spotify sections in the statement, it actually amounts to something closer to 2 or even 3 euros man! Whooa, this will cut my waiting for that Mustang with, like, 200 years or so, right? :)

The thing is, Spotify is just a joke so far, a way of making people clean their conscience, as someone already said. They pay out close to nothing and compare it to radio as an excuse, but with Spotify you choose what to listen to, as opposed to radio broadcasts. And you can save the file for offline, which means limitless numbers of listens. This means royalties should rather be compared to that of buying actual discs.

Funny thing. I get 2€ worldwide for all albums on Spotify. All albums, since 1997. In that same statement I get €2,000 for having one lousy song on a few charts in one small lousy country for six months. Make that calculation add up. And then go support public service. :)

Love to you all, fans, enemies, buyers, downloaders, humans. Love to you, we all need it.

Donc voilà, environ 3€ de revenus récoltés sur les 6 derniers mois de présences sur Spotify, et ce en cumulant les écoutes pour tous les albums du groupe depuis 1997 (10)… Même si dans le même temps, Pain of Salvation est capable de récolter 2000€ avec un seul morceau, force est de constater que ca reste extrêmement maigre pour un musicien professionnel. Comptez en plus que le groupe est composé de 5 membres, et il n’ont plus qu’à aller se pendre…

Alors je dois dire que j’ai souvent été agacé par la position de Daniel vis à vis du téléchargement etc. : après tout, si Inside The Pain a vu le jour, c’est suite à ma rencontre avec Pain of Salvation sur… Napster ! Mais on ne peux que constater amèrement qu’une alternative telle que Spotify ne rapporte malheureusement rien au groupe. Sans doute rien de neuf là dedans, mais pour peu que le streaming représente pour beaucoup l’avenir de l’industrie musicale, ce type de témoignage devrait susciter encore de nombreuses interrogations…

Reste à savoir sinon combien d’écoutes tout cela représente concrètement, mais Daniel a malheureusement omis de le préciser… (edit : apparemment, il faudrait quelques 4 millions d’écoutes pour que l’artiste puisse espérer dégager un peu plus de 1000$ de revenus, on peut donc déterminer que PoS a obtenu un peu plus de 10 000 écoutes – Merci à Brethil pour le lien)

Le mot de la fin : pour Pain of Salvation, Spotify est annuellement juste 5€ mieux que le piratage.

Just on a final note, I hope you understand I didn’t intend to blame you guys :)
It’s just that Spotify has been depicted as The Solution out there in media, and fans are tricked into believing they are actually helping when they use it (ok, it IS better than downloading, but only less than €5 per year better), and that’s what really bothers me. It’s like a nation never accepting immigrants, then expecting the Nobel peace prize (or at least a good round of applauds) when they up that to 1 per year. You cannot simply defend things by comparing them to worse alternatives.

And yes, it’s an American car, so what? I will keep listening to Simon & Garfunkel too if you don’t mind. :)

Photo par Erwan Vincent

Textures se fait pomper le refrain de “Awake”

Si vous suivez de près l’excellent groupe Textures, sans doute avez-vous vu passé ce petit message sur leur page Facebook ou encore Twitter : “WTF ! This sounds quite familiar, doesn’t it? 1:36 min. The chorus of Awake. Listen, “enjoy” and decide yourselves ! http://www.youtube.com/watch?v=p22HYGfqV2I

En effet, le groupe s’est tout simplement fait pompé le refrain de son morceau “Awake” (dispo sur l’album Silhouettes) par un certain groupe nommé N-O-D. Le titre s’appelle “Collapse”, je vous laisse apprécier la contrefaçon ;)

Et pour la version originale (un des meilleures titres du groupe d’ailleurs), ça se passe ici :


8 décembre : RIP Dimebag, RIP Lennon

Il ne fait pas bon être musicien un 8 décembre… C’est en effet à cette date, en 2004 (déjà), que Dimebag Darrel (ex-Pantera) fût abattu sur scène lors d’un concert de Damageplan à Columbus (Ohio). Même sort pour John Lennon, assassiné à New York il y a 30 ans tout juste…


  • Welcome Home

    Inside The Pain est un blog consacré au métal et aux musiques progressives. N'hésitez pas à nous suivre également sur Facebook, Twitter, Google+, Posterous et notre forum ! Et dans tous les cas, n'oubliez pas de vous abonner à notre flux RSS !

    Si vous souhaitez partager une information avec nous ou publier un article : vos messages sont les bienvenus !

  • Inscrivez-vous et recevez nos nouveaux articles directement sur votre boite mail !

  • Catégories

  • Articles récents

    2002-2016 • Inside The Pain • www.InsideThePain.com • Site sous licence Creative Commons Attribution 3.0 License
    Jarrah theme by Templates Next | Powered by WordPress